La roulotte aux trilos

fossiles engloutis

lundi 8 août 2016 par paleo56

Fossiles borneurs

Des merveilles et surtout des secrets sur l’histoire de la vie, pourtant, nous narguent, bêtes pétrifiées, toutes en bornage de notre département, ce Morbihan tant en vogue depuis l’assec de Guerledan en 2015 et Rochefort en terre "village préféré des français" en 2016.
Le dévoilement des fossiles du coin commence avec l’utilisation amplifiée de l’ardoise   (un boom lié à un décret royal ayant souhaité mettre fin aux incendies contagieux du chaume). Les schistes ardoisiers du paléozoïque   ont alors été exploité dans tout le massif armoricain, mais qu’ils soient d’un âge dévonien (Monts d’Arrée) ou carbonifère (Maël-Carhaix) ils sont azoïques et ne nous apprennent pas grand’chose. Ceux d’Angers, fossilifères et Ordovicien  , auraient pu être stratigraphiquement instructifs si un positionnement minier avait été réalisé à l’époque mais ce ne fut pas le cas, sans doute en lien avec la méthode d’exploitation industrielle.
La carte du BRGM   de 1972 ci-dessous est donc précieuse car en Morbihan toutes les ardoisières étaient situées dans l’Ordovicien, artisanales, et beaucoup sont fossilifères même s’il a fallut attendre les années 90 pour en saisir la certitude et l’intérêt.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1500 / 42732

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Naturalisme marin en Morbihan   ?

Visiteurs connectés : 0